Empêchons l'industrie pétrolière de diriger l'École Polytechnique

Signez la pétition

Élection partielle dans Louis-Hébert

En savoir plus!

Transport en commun gratuit

En savoir plus!

Pétition: Pour que les égouts cessent d’être déversés dans l'ensemble des cours d'eau du Québec

Nous exigeons que le Québec cesse de déverser les eaux usées non traitées dans nos cours d'eau

Signez la pétition >

Élections 2018: Devenir candidat-e du Parti Vert du Québec!

Nous sommes présentement à la recherche de candidat-est pour l'élection générale de 2018 dans l'ensemble des régions du Québec!

Savoir plus

Devenez membre du Parti Vert du Québec !

Gratuit pour le peuple: Devenez membre du Parti Vert du Québec afin d'afficher votre appui envers notre parti. Votre adhésion vous permettra de vous impliquer dans les instances du parti, de participer aux congrès et d'être tenu informé-e-s de notre actualité!

Devenez membre

Le Parti vert du Québec demande la démission du député Gerry Sklavounos

Screen_Shot_2017-02-11_at_4.48.17_PM.png

 

Dans la foulée des déclarations de Gerry Sklavounos d’hier matin, le Parti vert du Québec réclame publiquement la démission immédiate du député de Laurier-Dorion. Ses déclarations n’étaient assurément nullement suffisantes pour permettre sa réintégration au caucus libéral. De toute manière, elles n’auraient jamais pu l’être, puisqu’un homme dont la mentalité et les actions font l’objet de manifestations de milliers de Québécoises et de Québécois ayant à cœur le progrès de la société ne devrait en aucun cas les représenter à l'assemblé nationale.

« Si monsieur Sklavounos considère le harcèlement sexuel comme une manière d’essayer d’être drôle ou d’alléger l’atmosphère, il est inconcevable qu’il conserve un poste à l’Assemblée nationale. Banaliser de la sorte les dernières allégations qui ont été soulevées contre lui est un manque de respect et de considération envers toutes les victimes d’agressions sexuelles et de harcèlement. Les failles du système juridique à l’égard des violences sexuelles ont été vivement exposées lorsqu’aucune accusation n’a été déposée contre monsieur Sklavounos. Ce n’est pas parce que le système a décidé que la preuve obtenue ne permettait pas de conclure à un acte criminel hors de tout doute raisonnable qu’il faut complètement fermer les yeux sur cet épisode ou sur le comportement de ce député envers plusieurs employées de l’assemblé national du Québec » à lancé Alex Tyrrell, chef du Parti vert du Québec. 

D’autre part, une motion a été adoptée à l’unanimité par l’Assemblée nationale le 20 octobre 2016 concernant l’importance de la prévention et de la sensibilisation afin de lutter efficacement contre le sexisme et la culture du viol. Bien qu’elle constitue un pas dans la bonne direction, les actions parlent plus fort que les paroles. Il est également important pour nous de réitérer que le Parti vert du Québec est un parti féministe pour qui de telles allégations sont considérées très sérieuses. C’est dans ce sens que le Parti vert du Québec réclame la démission immediate de monsieur Sklavounos. 


Le Parti vert du Québec dit non au projet de train REM

rem-reseau-electrique-metropolitain-slr-caiss.jpg

Dans l'après-midi du vendredi 20 janvier, quelques heures après l'inauguration de Donald Trump, le gouvernement Couillard a publié les conclusions très critiques du rapport du Bureau d'Audience Publique en Environnement (BAPE) sur le nouveau Réseau électrique métropolitain (REM) proposé par la Caisse de Dépôt et Placement du Québec pour desservir la région métropolitaine de Montréal.


Front commun des partis d'opposition pour une réforme du mode de scrutin au Québec!

Le 7 décembre, suite aux élections partielles, les partis d'opposition se sont rencontrés et ont tenu une conférence de presse (vidéo) pour envisager la mise en place d'un mode de scrutin proportionnel. 

Une déclaration commune a été signée lors de cette réunion qui comprend six principes de base:

  • Refléter le plus possible le vote populaire
  • Assurer un lien significatif entre les électeurs et les élus
  • Viser le respect du poids politique des régions
  • Favoriser la stabilité du gouvernement par des mesures encadrant les motions de censure
  • Offrir un système accessible dans son exercice et sa compréhension
  • Contribuer à une meilleure représentation des femmes, des jeunes et des communautés ethnoculturelles.


Victoires ÉCRASANTES dans les quatre élections partielles!

Lors des élections partielles du 5 décembre, le Parti vert du Québec a significativement augmenté ses appuis dans les quatre circonscriptions!

Dans Verdun et Arthabaska nous avons DOUBLÉ nos appuis! Dans Marie-Victorin et Saint-Jérôme nous avons démontré que le PVQ est le plus grand parti politique non représenté à l'Assemblée nationale; un titre que nous avions perdu au profit d'Option Nationale dans les élections générales de 2012 et 2014. 

En 2018, les candidats du Parti vert du Québec présenterons une alternative claire, crédible et dynamique à la population québécoise. Les résultats de l'élection partielle démontrent que le parti vert du Québec est en pleine croissance et qu'en 2018 rien se sera impossible! 


Congrès extraordinaire du Parti vert du Canada à Calgary

La première fin de semaine de décembre, une délégation du PVQ s’est rendue à Calgary pour l'«Assemblée générale extraordinaire» du Parti Vert du Canada qui a été convoquée spécifiquement afin de renverser la résolution votée par les membres lors de la convention annuelle en aout dernier à Ottawa portant sur le «boycott, désinvestissement et sanctions » (BDS) envers l'État d'Israël en raison de son traitement du peuple palestinien. 


Les candidats du Parti vert du Québec en pleine campagne

All-Banner-By-election.gif

Dans le cadre de l'élection partielle du 5 décembre 2016, les candidats du Parti Vert du Québec s'unissent pour faire campagne. Alex Tyrrell, candidat dans Arthabaska, Émilianne Lépine, candidate dans Saint-Jérôme, Vincent J.Carbonneau, candidat dans Marie-Victorin et David Cox, candidat dans Verdun mettent tous la main à la patte et se préparent pour l'élection à venir. 

Que ce soit pour la pose de pancartes, la collecte des signatures, le dépôt des signatures, les rencontres avec les citoyens et citoyennes des différents circonscriptions et les médias, les candidats se mobilisent pour appuyer leurs candidatures.


Alex Tyrrel en tournée dans Arthabaska

Dans le cadre de l'élection partielle du 5 décembre 2016, Alex Tyrrell, chef du parti vert du Québec a fait une tournée dans Arthabaska. 

Durant cette tournée, M. Tyrrell s'est arrêté au centre de recyclage Gaudreau Environnement à Victoriaville, une usine qui contrairement aux autres acceptent et traitent les plastiques #6 et #7. Leur politique permet la réduction des émissions de carbone provenant du transport en favorisant la revente locale des matières recyclées. Le chef du Parti vert a rencontré le directeur des opérations Nicolas Goudreau qui lui a permis de faire la visite du centre de recyclage. 

Alex Tyrrell a également visité le site de compostage chez Gaudreau Environnement à Saint-Rosaire, Québec où il a fait la rencontre de Marie-pier Pomerleau, préposée à l'administration. Cette rencontre a permis un rappel de l'importance de la participation citoyenne dans le processus de compostage municipal. "Le traitement des matières résiduelles est un domaine en expansion, avec de nouvelles technologies à venir surtout par rapport à l'utilisation et la captation des biogaz" déclare le chef du parti vert.


Vincent J.Carbonneau en entrevue sur la radio FM103,3

Vincent J.Carbonneau est le candidat du parti vert du Québec qui se présente dans la circonscription de Marie-Victorin lors de l'élection partielle du 5 décembre 2016. 

Invité à l'émission de 8h15 De bonheur le matinsur la radio FM103,3 (début de l'entrevue à la minute 16,59) le candidat vert expose les lignes directrices de sa campagne. 

Ayant déjà été candidat, Vincent J.Carbonneau se présente dans Marie-Victorin pour protéger le fleuve qui a subi une fuite du diesel il y a quelques années et pour expandre le transport en commun. 

"Il est important de mentionner dans le plan de gratuité du transport en commun du Parti vert il y a 4 points; l'électrification, la modernisation, la gratuité et l'étendue du transport (...) on veut plus de stations de métro, moi je rêve de voir la ligne jaune étendue sur la Rive sud" déclare le candidat vert. Dans Marie-Victorin "c'est vraiment le transport en commun qui est ma priorité" ajoute-t-il. 


Rencontre avec André Bellavance, maire de Victoriaville et ancien député bloquiste

Alex Tyrrell, chef du parti vert du Québec a rencontré hier le maire de Victoriaville, et ancien député bloquiste André Bellavance dans le cadre de l’élection partielle d’Arthabaska!

La discussion a porté sur plusieurs enjeux comme le manque de financement de la part du gouvernement provincial pour protéger l’eau potable actuellement menacée par l’accumulation de sédiments dans le réservoir Beaudet, l'opposition de la ville au projet de loi 106 sur les hydrocarbures qui donnera le droit aux pétrolières d’exproprier les propriétaires de terrains, l'opposition de la ville au projet Optilab qui va centraliser le traitement des échantillons médicaux à Trois-Rivières et enfin sur le transport en commun. 


Le Parti Vert du Québec appuie la campagne internationale de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) de l'occupation par Israël.

Montréal, le 16 octobre 2016 - Dans le cadre du grand débat qui se tient actuellement au sein du mouvement vert canadien au sujet du Boycott, désinvestissement et sanctions envers l’occupation par Israël pour dénoncer le traitement illégal envers le peuple Palestinien, le conseil national du Parti vert du Québec exprime formellement son appui au mouvement BDS.

Cette campagne internationale appelle à exercer diverses pressions économiques, académiques, culturelles et politiques sur Israël afin d’aboutir aux objectifs suivants :  la pleine égalité des Palestiniano-Israélien-nes; la fin de l'occupation  et de la colonisation des territoires palestiniens incluant la Bande de Gaza par Israël, et le démantèlement du mur de séparation de l'Apartheid d'Israël.


Parti Vert du Québec