Le chef du Parti Vert du Québec, Alex Tyrrell, appuie Valérie Plante à la mairie de Montréal

Valérie Plante propose un projet audacieux pour Montréal ; une vision rassembleuse, progressiste et concrète qui nous permettra de bâtir une ville plus verte, plus progressiste et plus intègre.

IMG_0020.JPG

Le 25 octobre 2017, Montréal - Le chef du Parti Vert du Québec, Alex Tyrrell annonce son appui pour Valérie Plante à la mairie de Montréal avec la déclaration suivante: 

« C’est avec beaucoup d’optimisme que j’annonce mon appui pour Valérie Plante, à la marie de Montréal! »

Valérie Plante propose un projet audacieux pour Montréal ; une alternative progressiste au statu quo; une vision progressive qui nous permettra de construire une ville plus verte, plus inclusive et plus juste tout en rammenant l'intégrité à l'hôtel de ville suite à une période sombre.

Valérie Plante n’a pas peur de prendre position pour défendre l'environnement et les intérêts des Montréalais, en particulier ceux qui touchent un faible revenu. Elle propose notamment d’étendre le réseau de transport en commun, avec l’ajout d’une nouvelle ligne de métro : la ligne rose en plus de l'achat de 300 autobus hybrides. Elle n’a pas peur de proposer de grands projets pour la métropole, ou encore de critiquer les politiques provinciales qui vont à l’encontre du vivre-ensemble, tel que le projet de loi 62 sur la prétendue neutralité religieuse.

Sur le logement social et la lutte contre la pauvreté, Valérie Plante propose la mise en place d’une taxe sur les achats immobiliers spéculatifs, ce qui aurait pour effet de freiner l’augmentation des loyers des Montréalais, en plus de 12 000 logements sociaux et abordables.

Valérie Plante s’oppose au saccage des espaces verts et, plus tôt cette année, elle a dévoilé une proposition audacieuse pour la création d’un parc provincial dans l’ouest de l'île, afin de protéger le secteur de la rivière de l’Anse à l’orme, le parc nature Cap-Saint-Jacques ainsi que l'Arboretum Morgan. Le Parti Vert du Québec appuie cette proposition de Projet Montréal, et reconnaît le besoin de protéger un des plus importants écosystèmes de l'île.

À l’heure actuelle, la transparence à l'hôtel de ville est inexistante. Les décisions sont trop centralisées et les citoyens sont rarement consultés sur l’avenir de leur propre ville. Mme Plante propose de changer tout cela. Elle propose notamment de tenir un référendum sur l'utilisation des fonds publics pour le financement des grands projets, comme la construction d’un nouveau stade de baseball au centre-ville.

Au niveau de la transparence, Valérie propose de soumettre les comptes du 375e anniversaire, ainsi que la Formule Électrique à la Loi sur l'accès à l’information. Ces deux organismes sont responsables de centaines de millions de dollars, en provenance des contribuables, qui sont investis actuellement sans la moindre supervision du public.

Valérie Plante, au nom de Projet Montréal, s’oppose au règlement anti-pitbull et à toute législation spécifique aux races des chiens. Son approche est balancée et bien réfléchie. Elle se soucie du bien-être des animaux et à l'environnement et elle a fait ses preuves comme cheffe de l'opposition. 

Pour toutes ces raisons, je vous encourage à voter en grand nombre, le 5 novembre prochain, pour Valérie Plante comme future mairesse de Montréal!

En solidarité,

Alex Tyrrell
Chef du Parti Vert du Québec er résident de Montréal
- 30 -
Plus d'informations: Marie Balaguy 514 612 3365 

 

Parti Vert du Québec