Budget 2015: « Austérité pour le peuple, prospérité pour le 1% » selon le Parti vert du Québec

Budget 2015: « Austérité pour le peuple, prospérité pour le 1% » selon le Parti vert du Québec

Le Parti vert du Québec condamne le budget d’austérité néo-libéral déposé par le ministre Leitao le jeudi 26 mars 2015

Nous avons devant nous un budget qui creusera les inégalités et avantagera les citoyens et entreprises les plus riches au détriment de la grande majorité de la population. Annoncer une réduction de 0.7% du fardeau fiscal des entreprises d’ici 2020 simultanément à l’annonce d’importantes compressions dans les domaines de la santé et de l’éducation, nous montre où sont réellement placées les priorités du gouvernement.

Le gouvernement Couillard ne cesse d’adopter des politiques néolibérales à l'avantage de ses amis au sein du 1%, que sont les sociétés multinationales et les grandes entreprises.

Investissements dans l’environnement absents

Ce budget n’inclut aucun investissement majeur dans les réseaux de transport en commun, pour la lutte contre les changements climatiques ou la protection environnementale. Rappelons que le gouvernement Couillard a déjà annoncé dans les derniers mois d’importantes compressions budgétaires dans ces secteurs-ci.

Le gouvernement ne prend aucune mesure concrète pour amorcer l’économie verte au Québec. L’investissement dans les technologies d’avenir passe à la trappe au profit des crédits d’impôts accordés de manière systématique aux mêmes secteurs d’activités.

Coupures en santé et en éducation

Les coupures en santé et en éducation constituent une attaque frontale sur nos services publics. Le gouvernement libéral fait preuve d’incompétence en se montrant incapable de maintenir le niveau de service actuel au sein de nos établissements. 

Malgré l’ampleur de la mobilisation du printemps 2015, le gouvernement refuse d’écouter les demandes de la population, de maintenir et d’améliorer les services gouvernementaux et persiste à refuser d’exiger du 1% qu’il fasse sa juste part.

Le PVQ propose

  • L’augmentation des taxes sur les plus grandes fortunes privées, les redevances minières et de réduire les crédits d’impôts pour les grandes entreprises
  • L’investissement massif dans les transports en commun, la lutte contre les changements climatiques, l’éducation publique et le système de santé public.
  • L’augmentation du nombre de paliers d’impôts afin d’instaurer un véritable système de taxation progressiste
  • L’abolition des primes de départ des députés en cours de mandat
  • L’investissement dans les logements sociaux à travers le Québec
  • De favoriser l’emploi local en réduisant la TVQ sur les services tout en l’augmentant sur les biens de consommation en vue de lutter contre la surconsommation
  • L’instauration d’une éco-taxe sur les biens de consommation afin de stimuler l’industrie du recyclage et réduire la surexploitation des ressources
  • La réduction voire l’élimination du niveau de taxation des services, garants bien souvent des emplois locaux.
  • Investir dans l’éducation afin d’offrir une plus grande qualité éducative, profitable aussi bien aux élèves/étudiants qu’aux enseignants.
Parti Vert du Québec