Comment financer la gratuité?

Fonds_vert.jpg

La question qui freine souvent l’idée de la gratuité, est le financement, pourtant la gratuité des transports en commun pourrait être bénéfique économiquement pour le Québec.

D’abord, comment finance-t-on un tel projet? Notre stratégie est simple : utiliser le Fonds vert ainsi que les économies qui seront réalisées sur le réseau routier. Le Fonds vert est actuellement utilisé pour financer le développement des hydrocarbures et une multitude de programmes dépareillés, souvent très peu efficace et sans ligne directrice. Nous utiliserons le Fonds vert pour financer un projet collectif, bénéfique pour tous-tes les Québécois-es et luttant concrètement contre les changements climatiques. La réduction du nombre de véhicules engendré par ce projet, mènera assurément à une baisse des coûts d'entretien de nos routes. Ce surplus sera investi pour réaliser la gratuité à travers toute la province.

Au-delà du financement, il faut aussi voir les avantages économiques qu'apporterait ce plan. La réduction des véhicules polluants aurait un impact direct sur la santé des millions de Québécois-es qui sont en contact avec cette pollution plusieurs fois par semaine. Nous croyons que nous pourrions rapidement assister à une baisse des problèmes de santé respiratoires dans un Québec où l’air serait moins pollué. Nous pouvons imaginer les épargnes qui seraient alors réalisé dans notre budget de santé. Ensuite, ce plan permettra la création de milliers d’emplois dans la fabrication des nouveaux autobus, métros et toutes les infrastructures qui seront nécessaires pour accueillir les centaines de milliers de nouveaux-elles utilisateur-trice-s. Ces emplois seront durables et généreront une importante activité économique.

Parti Vert du Québec