Le Parti vert du Québec réclame la démission du ministre d’enseignement supérieur, M. François Blais

Le Parti vert du Québec réclame la démission du ministre d’enseignement supérieur, M. François Blais

Mercredi à la veille d'une grève de plus de 120 000 étudiants et étudiantes à travers le Québec, le ministère d'éducation suggère ouvertement aux recteurs des universités d' « expulser chaque jour deux ou trois étudiants »

Rappelons que la commission Ménard portant sur les événements du printemps 2012 avait sévèrement critiqué le gouvernement de l'époque pour leurs refus de dialoguer et pour leurs arrogance envers les associations étudiantes.

« Cette année, le ministre Blais est en train de faire les mêmes erreurs que le gouvernement Charest » a soutenu Alex Tyrrell, chef du Parti vert du Québec. « L'idée de vouloir faire taire les leaders étudiants avec des sanctions institutionnelles, d'appliquer des arrestations arbitraires, de ne pas empêcher la violence policière et de faire de la propagande dans les grands médias est un plan totalitaire indigne d'une société libre et démocratique. »

« Le ministre Blais fait preuve d'incohérence. Une journée il encourage les étudiants à s'exprimer dans leurs assemblées générales concernant la grève, la semaine suivante il donne l'ordre aux recteurs de systématiquement expulser les organisateurs de ces mêmes assemblées » a déclaré Catherine Lovatt-Smith, chef adjointe du Parti vert du Québec.

« Le gouvernement Couillard doit faire preuve d'ouverture envers les associations étudiantes et la société civile. Le comportement du ministre Blais est inacceptable. Voici la raison pour laquelle le Parti vert du Québec réclame sa démission » a conclu M. Tyrrell.

Parti Vert du Québec