Ensemble pour un système de santé publique

Dans cette élection, le système de santé publique est sous attaque. Le chef du PLQ, Philippe Couillard, est celui qui a permis les premières étapes de privatisation du système de santé. En 2006, à titre de Ministre de la santé, il a permis et a encouragé les Québécois à se doter d’une assurance privée qui couvrira des services qui étaient déjà couverts par le système de santé publique.

Cela a permis le départ du système de santé à deux vitesses pour plusieurs procédures clés. En 2008, il négocie les termes de son nouveau emploi au sein de la firme Persistence Capital Partners pendant son mandat comme Ministre de la santé. Il quitte ensuite son poste de ministre quelques jours suite à avoir signé deux décrets en lien avec l’exploitation des cliniques privées.

M. Couillard a ensuite été engagé directement au sein cette compagnie, une entreprise importante de l’industrie de la santé privée, où il est arrivé avec d’importantes informations concernant le plan de privatisation du gouvernement Charest en main. 

En 2013 il est devenu le chef du Parti libéral du Québec. Aujourd’hui, il parle ouvertement du besoin de privatiser de plus en plus d’éléments de notre système de santé publique.

Le Parti vert du Québec s’oppose fortement à toute privatisation de notre système de santé publique. Au lieu de privatiser notre système de santé, le PVQ croit que nous devrions étaler le système de santé publique pour couvrir plus, et non moins, de services essentiels, et que personne devrais être laisser sur la marge.

Parti Vert du Québec