Le PVQ réitère sa politique de lutte contre le plastique et les objets à usage unique

0
494

Le chef du Parti Vert du Québec, Alex Tyrrell, ainsi que Pierrette Kamning Nguendjong, candidate dans Sainte-Rose, ont pris la parole au sujet de la position du parti quant aux contenants à usage unique. Le Parti Vert du Québec vise à interdire les tasses de café à usage unique et à les remplacer par un programme de consignation. L’élimination du papier et du plastique à usage unique ne doit pas être un inconvénient ou avoir un impact sur la vie des gens. Il s’agit de disposer des systèmes adéquats pour permettre aux utilisateurs de modifier leur profil de consommation avec un impact minimal sur leurs habitudes.

Chaque année, nous consommons des milliards de tasses de café, de pailles, de sacs en plastique, d’assiettes jetables ainsi que d’ustensiles à usage unique. Les tasses réutilisables sont répandues, mais les consommateurs ne sont pas nombreux à les utiliser et les inconvénients et enjeux systémiques limitent leur utilisation par toute la population québécoise. Pour contrer la consommation d’objets à usage unique et pour adresser les inconvénients systémiques que cela représente, le Parti Vert du Québec propose de bannir complètement les pailles, les sacs en plastique, les ustensiles ainsi que les tasses à usage unique. 

Les tasses à usage unique seront remplacées par une tasse universelle réutilisable en s’appuyant sur un programme de dépôt-échange. Les tasses universelles seront aussi échangeables sur un système de consigne et ce peu importe la chaîne de restauration ou le petit café que le consommateur fréquente. Les restaurants seront chargés de nettoyer les tasses et de les distribuer aux clients. De plus, un programme semblable sera mis en place pour certains contenants d’épicerie et les repas pour emporter. L’interdiction éliminerait des milliers de tonnes de plastique et de déchets de nos sites d’enfouissement, des cours d’eau et des océans.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here