Le chef du Parti vert du Québec, Alex Tyrrell, a condamné le meurtre brutal de Tyre Nichols par la police à Memphis, Tennessee, appelant à mettre fin à la brutalité policière dans toutes les sociétés, y compris au Québec. Dans une déclaration, Tyrrell a exprimé son horreur devant les images du meurtre de Nichols et a souligné que l’incident érode la confiance du public dans les forces de l’ordre et l’État.

Dans une récente déclaration, Halimatou Bah, chef adjointe du Parti Vert du Québec, a souligné l’importance de la conversation à avoir avec ses enfants pour les préparer à faire face à la police et au monde en général. Elle a souligné que les biais, les préjugés et les stéréotypes entretenus à l’égard des personnes racisées sont toujours présents, que cela soit reconnu ou non, vécu ou non, ressenti ou non. Elle a souligné que le traitement et la considération des personnes racisées sont différents à l’école, au travail, à l’épicerie, en voiture, à l’hôpital, au tribunal et même en prison. Les événements récents, qu’ils se produisent ici ou ailleurs, rappellent cruellement la nécessité de cette conversation importante pour préparer les enfants à faire face à ces réalités.

Bien que les agents impliqués dans le meurtre de Nichols soient accusés, Tyrrell a souligné que cela, ainsi que la dissolution de l’unité de police, ne ramènera pas la victime ni ne résoudra les problèmes systémiques plus larges de racisme, de brutalité policière ou de droits civils. Il a également souligné que le SPVM et la SQ sont encore moins transparents que la police de Memphis car ils ne sont pas équipés de caméras corporelles et que les rapports d’enquête sur la brutalité policière et les meurtres ne sont pas rendus publics.

Tyrrell a appelé à ce que les officiers impliqués soient traduits en justice. Il a souligné que la Quebec attend toujours justice pour Nicholas Gibbs et de nombreuses autres victimes de brutalité policière ici meme. Le leader du Parti vert du Québec a exhorté chacun à travailler vers une société exempte de brutalité policière, où chaque individu est traité avec dignité et respect.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here