Le Parti vert du Québec condamne l'interruption du service d'urgence à l’hôpital Témiscaming-Kipawa - Parti vert du Québec

Le Parti vert du Québec condamne l'interruption du service d'urgence à l’hôpital Témiscaming-Kipawa

ft-18072016-temiscaming-medecins2.jpg


Suite à l’annonce du CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue du 28 février évoquant que le service d'urgence de l'hôpital Témiscaming-Kipawa sera suspendu la nuit (entre 20:00 et 8:00), le chef du Parti vert du Québec, Alex Tyrrell, a fait la déclaration suivante : « L'interruption de service à l’hôpital Témiscaming-Kipawa est inacceptable.

La population a droit à des services d'urgence de qualité 24 heures sur 24. Le ministre de la santé, Gaétan Barrette, a la responsabilité de trouver une solution afin que le service se poursuive sans interruption. » Rappelons que le ministère de la Santé a également annoncé la fermeture des laboratoires de biologie médicale dans la région dans le cadre du controversé projet de centralisation des services. « Que ce soit avec le projet Optilab ou bien avec l'interruption de service à l’hôpital Témiscaming-Kipawa, le ministre Barrette démontre, par ses actions, que les mesures d'austérité sont plus importantes pour son gouvernement que la santé des gens en région et le maintien des services essentielles de base », conclu Alex Tyrrell.

English :

Following the February 28 announcement by the Abitibi-Témiscamingue CISSS that the Témiscaming-Kipawa hospital emergency department will be closed at night (between 8 PM and 8 AM), Alex Tyrrell, leader of the Green Party of Quebec (PVQ) made the following statement: "The interruption of service at the Témiscaming-Kipawa hospital is unacceptable.

The population is entitled to quality emergency services 24 hours a day. Gaétan Barrette, the Minister of Health, must find a way to avoid these service interruptions. " The Ministry of Health also announced the closure of medical laboratories in the region as part of the controversial centralization project. "Health Minister Barrette has shown through his actions on both the Témiscaming-Kipawa hospital closure and the controversial optilab project that his government is far more concerned with imposing austerity measures than they are with the health and wellbeing of Québec’s rural population" concluded Tyrrell.

Vous aimez cet article?
Parti vert du Québec