Le PVQ dénonce les propos du maire de Saguenay Jean Tremblay et sa croisade contre les écologistes et les «intellectuels» - Parti vert du Québec

Le PVQ condamne les propos du maire de Saguenay Jean Tremblay à l'encontre des groupes écologistes et des« intellectuels»

Le maire de Saguenay dans sa vidéo publiée le 10 mars, a lancé une vive attaque contre les groupes écologistes qu'il accuse entre autre d'être un frein à l'économie du Québec et appelle à la «mobilisation contre les écologistes et intellectuels de ce monde». 

Le Parti vert du Québec (PVQ) condamne les propos du maire de Saguenay et sa croisade contre les «intellectuels» et les groupes écologistes.

 

« Les propos de M. Tremblay démontrent à quel point il est déconecté de la réalité. Cette homme ne comprend simplement pas les enjeux environnementaux et refuse de faire preuve d’ouverture et de collaboration pour trouver des véritables pistes de solutions pour les défis economique de sa region. Si la ville de Saguenay et la compagnie Resolu craignent pour la survie de leurs usines, ils n’ont simplement qu’à se conformer aux normes du Forest Stewardship Council (FSC) établi depuis 20 ans. » a resumé M. Tyrrell

 

Le PVQ condamne également les attaques du premier ministre Couillard envers Greenpeace. « M. Couillard sait très bien que Greenpeace ne s’oppose pas à toute forme d’exploitation forestière. Cette forme de désinformation n’a pas sa place dans le débat public. J’invite le premier ministre à faire preuve de cohérence et à respecter les engagements de son propre gouvernement à protéger 12% du territoire de toute forme de développent forestier, minier ou autre. Le Saguenay rate actuellement cette cible et au moment présent, à peine 6% du territoire de la région est protégé. » A conclu Catherine Lovatt-Smith, chef adjointe du PVQ. »

 

Vous aimez cet article?
Parti vert du Québec