Le PVQ suit le dossier des terres rares avec inquetudes - Parti vert du Québec

Le PVQ suit le dossier des terres rares avec inquiétude

Cette semaine une délégation du PVQ s'est déplacée au Eagle Village First Nation en Abitibi-Témiscamingue afin d'assister à une soirée organisée par de nombreux groupes qui s'inquiètent des conséquences environnementales d'une mine de terres rares proposée par la compagnie Matamec.

La possibilité réelle de l'exploitation des terres rares au Québec est une grande préoccupation pour le PVQ.

Le projet Matamec (commandé par Toyota) prévoit utiliser plus que 160 000 litres d'eau fraîche à l'heure, le mélanger avec des métaux lourds, des produits chimiques et les atomes radioactifs avant de le rejeter dans l'environnement sans traitement adéquat.

Pourtant les technologies de recyclage de terres rares sont disponibles, efficaces et réalisables.

Une des utilisations principales des terres rares est la construction des véhicules électriques. Le PVQ est contre toute subvention des voitures privées et prône la gratuité et l'expansion majeure des transports en commun comme solution vert.

À travers les prochains mois et années, nous allons suivre le dossier des terres rares au Québec avec intérêt

Vous aimez cet article?
Parti vert du Québec