Libre-échange

Le Parti vert du Québec s’inscrit en opposition au traité de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne (Accord économique et commercial global ou AECG). Ce traité ouvre la porte à la privatisation des services publics en favorisant les multinationales européennes aux dépens des entreprises et de la fonction publique québécoises. En effet, ces multinationales pourront poursuivre les gouvernements qui tenteraient de stimuler leurs industries locales, ce qui coûtera des milliards de dollars en frais juridiques. De plus, la protection de nos ressources naturelles (comme l’eau par exemple) seront affaiblies et le coût des biens et services achetés par l’État (comme les médicaments) augmenteront substantiellement en raison de l’allongement des brevets protégeant la propriété intellectuelle.

Parti Vert du Québec