Santé - Parti vert du Québec

Santé

La santé pour tous

Concernant le financement de la santé, le PVQ s'inscrit dans une logique purement publique, universelle et gratuite. Nous proposons l'abolition de la taxe santé, qui est le premier pas vers un système utilisateur-payeur de type américain. Nous trouvons que cette taxe représente une « prime d’assurance » que les Québécois doivent payer (en sus de leurs impôts) simplement pour avoir accès au système de santé public, qui devrait être gratuit et accessible pour tous. La taxe santé est en outre une taxe régressive qui agit en défaveur des ménages plus démunis et de la classe moyenne. Le PVQ propose de renforcer le caractère progressif du système d'imposition afin de générer des revenus suffisants pour financer nos programmes sociaux, incluant la santé.

Concernant le projet de loi Mourir dans la dignité, le PVQ s'inscrit en faveur de cette progression des droits des Québécois. C'est une décision personnelle qui revient à chaque individu. L'État n'a pas à prendre position sur cette question, et nous considérons qu'il est du devoir des médecins de respecter la volonté clairement exprimée de leurs patients. Nous condamnons d’ailleurs les jeux politiques récents dans les couloirs de l’Assemblée nationale, qui ont empêché l’adoption et provoqué la mort au feuilleton du projet de loi 52, un progrès social trans-partisan et voulu par une vaste majorité de Québécois.

Prévention

Le Parti vert du Québec propose d'investir massivement dans la prévention des problèmes de santé, tant mentale que physique. Cet investissement permettra d'épargner des sommes considérables dans l'avenir. La première étape consisterait à accélérer les efforts de promotion de bonnes habitudes de vie: alimentation saine, activité physique, gestion du stress, lutte au tabagisme, à l'alcoolisme et à la toxicomanie, dépistage précoce des maladies, prévention du suicide, etc. Autant par le biais de campagnes d'information générales que du cursus scolaire (cours de nutrition, d'éducation physique, d'éducation sexuelle, etc.), il est possible d'améliorer le bilan de santé des Québécois.

Une politique de transport actif (marche, vélo, etc.) serait aussi bénéfique du point de vue de la santé publique. C’est pourquoi le PVQ appuie le développement de réseaux de vélos en partage (comme le Bixi à Montréal), et ce à travers le Québec. Nous pouvons aussi rendre nos rues et nos routes plus conviviales pour les piétons.

Assurance-médicaments

Le Parti vert du Québec croit que tous les médicaments d’ordonnance devraient être couverts par le système de santé public. Nous soutenons fermement notre système de santé universel, public et gratuit, incluant l'assurance-médicaments. C'est pourquoi nous proposons la création de Pharma-Québec, qui serait en mesure d'offrir tous les médicaments dont les Québécois ont besoin à meilleur prix en mettant à profit l'utilisation de médicaments génériques et l'achat en gros.

Santé mentale

Au Québec, les coupures des dernières décennies ont eu un impact profond sur les services de santé mentale. De plus en plus, un manque de ressources fait en sorte que les patients sont traités avec des médicaments et renvoyés chez eux, au lieu de bénéficier d'un traitement et d'un encadrement par des professionnels. On constate aujourd'hui les conséquences de la vague de désinstitutionnalisation dans les années 1980.

Cette situation fait en sorte que les personnes souffrant de maladie mentale sévère sont souvent laissés à eux-mêmes ou poussés trop tôt hors des centres de traitement. Tout cela doit changer rapidement. Une stratégie de prévention agressive est essentielle pour lutter contre la dépression, le burn-out et d'autres maladies mentales. Le Québec a un taux de suicide très élevé, et davantage de nos ressources doivent être mises à contribution afin de renverser la vapeur.

Une mesure simple que nous pouvons appliquer dès maintenant: le retrait de tous les appareils de loterie vidéo (ALV, communément appelés machine de vidéo-poker) des établissements servant de l'alcool. Ces appareils ruinent la vie et la santé de plusieurs Québécois vulnérables et cela doit cesser.

Sport

Parmi les mesures préconisées par le PVQ pour augmenter la pratique sécuritaire du sport et ses bénéfices inhérents pour la santé :

  • Insister sur un minimum d’une heure d'activité physique par jour au primaire et au secondaire, et ce dans toutes les écoles du Québec.

  • Inclure des services de vélos publics (bike-sharing, comme le Bixi montréalais) à l’intérieur de la gamme de services offerts par les sociétés de transport.

  • Prioriser l’élargissement du réseau de pistes cyclables à travers le territoire et un urbanisme à échelle humaine favorisant la marche.

  • Bonifier l'accès aux activités physiques pour les personnes et familles à faible revenu dans toutes les communautés du Québec.

Vous aimez? Dites-le!

Affiche 1 réaction

published this page 2014-02-15 13:13:27 -0500
Parti vert du Québec