Solidarité avec Cacouna; NON au port pétrolier!

MONTRÉAL, LE 4 MAI 2014

Aujourd'hui une délégation du PVQ s'est déplacée à Cacouna, Québec pour porter main fort à ceux et celles qui luttent contre la construction d’un port pétrolier qui risque de détruire une partie essentielle de l’habitat des bélugas du Saint-Laurent.

Ce port pétrolier servira à exporter le pétrole des sables bitumineux aux marchés internationaux par voie maritime. Il sera reconduit sur place par la construction de l'oléoduc Energy East proposé par la compagnie Trans Canada.

Présentement, ni la construction du port, ni la construction de l'oléoduc ont reçu le feu vert des autorités, la compagnie Trans Canada réalise actuellement les levées sismiques dans le secteur sans aucune évaluation environnementale sur le processus.

Les bélugas du Saint-Laurent sont déjà considerés une espèce menacée. Des années de pollution du fleuve n’ont pas été faciles pour les bélugas qui sont en déclin constant et selon les experts, ils pourraient bientôt être considerés en voie de disparition.

Malgré une problématique connue, le gouvernement fédéral soutient que la compagnie Trans Canada n’a pas besoin d’un permis pour émettre des ondes sonores et creuser des trous et ce même dans une période de l'année  importante pour la reproduction de l'espèce.

La position du Parti vert du Québec est bien connue. Nous sommes fortement opposés au projet de Trans Canada et  à l'arrivée du pétrole des sables bitumineux au Québec.

Nous sommes également de l’avis que le gouvernement fédéral est prêt à sacrifier des espèces menacées au profit de leurs amis, les pétrolières. La situation se remarque à Cacouna, mais également en Colombie Britannique où ils ont récemment enlevé le statut protégé aux baleines humpbacks sur le bord de l'Océan Pacifique. Plusieurs sceptics pensent que cette décision est une tactique pour permettre la construction de l'oléoduc Northern Gateway d'Enbridge.

Sommes-nous vraiment rendus au point de mettre en danger la survie des espèces menacées afin de construire un réseau d'oléoduc pour les sables bitumineux?

- Alex Tyrrell

Chef du Parti vert du Québec

Parti Vert du Québec