Le chef du Parti Vert du Québec de passage à Rouyn-Noranda afin de revendiquer la fermeture immédiate de la Fonderie Horne

0
300

Le chef du Parti Vert du Québec, Alex Tyrrell, était de passage à Rouyn-Noranda, vendredi, le 12 août dernier, afin de tenir une prise de parole au sujet de la problématique entourant la crise de santé publique qui survient dans la municipalité, où les résidents sont soumis à des quantités massives de pollution atmosphérique par l’arsenic et les métaux lourds provenant de la Fonderie Horne.

Cet événement vise à réitérer la position du Parti vert du Québec en faveur de la fermeture immédiate de la Fonderie Horne, à Rouyn-Noranda. La compagnie qui a déjà porté atteinte à la santé des résidents locaux ne devrait pas être autorisée à continuer à polluer pendant qu’elle cherche des solutions. Elle devrait être fermée maintenant avant que quiconque n’ait à souffrir davantage. Le PVQ revendique également des normes plus strictes en matière de pollution dangereuse, la création d’une police de l’environnement et une séparation stricte entre les responsables de la santé publique et l’industrie.

“Vous voyez, cette fonderie a reçu la permission du gouvernement d’émettre 33 fois que la norme québécoise pour l’arsenic. Chaque jour, la fumée qui s’échappe derrière moi, est en train d’avoir des impacts sur la santé des gens, ici, dans Rouyn-Noranda. Plusieurs études ont démontré qu’à même 150km de l’industrie, le niveau d’arsenic dans l’environnement est plus élevé que ce qu’il devrait être. Il y a plusieurs dossiers au Québec dans lesquels la santé publique et le ministère de l’environnement donnent la permission aux entreprises de dépasser les normes qui sont établies pour la santé des Québécois et Québécoises.

Je viens tout juste de rencontrer la mairesse ainsi que la mairesse suppléante qui nous ont fait part de l’inquiétude de la population face aux récentes découvertes dans ce dossier. Elles m’ont également parlé du fait qu’il y a beaucoup d’individus qui n’osent pas venir s’établir ici, à Rouyn-Noranda, à cause de cette problématique.

Au Parti Vert du Québec, on appuie le recyclage local des biens dans une perspective d’économie circulaire, mais nous soutenons qu’il y a quand même un équilibre à trouver. On ne peut pas permettre que les citoyens de la ville de Rouyn-Noranda respirerent de l’air qui est contaminée à l’arsenic. Il faut absolument que la santé des gens prime sur les considérations économiques et c’est absolument le contraire qui est en train de se produire. Le gouvernement libéral de Philippe Couillard a permis à cette entreprise d’émettre jusqu’à 100 nanogrammes par mètres cubes d’arsenic. C’est 33 fois la norme québécoise! Je ne comprends pas comment ça se fait que les gouvernements sont en train de donner des passe-droits pour ce genre d’entreprise.

Et je voudrais profiter de cette occasion pour m’adresser directement aux travailleurs et travailleuses de cette entreprise et de toutes les autres entreprises que le Parti Vert du Québec souhaiterait décroitre, voire fermer. Nous souhaitons que votre santé soit protégée et nous voulons que vous puissiez avoir des conditions de travail qui ne mettent pas votre bien-être en danger.  Nous voulons que vous habitiez dans une ville où il y a de l’air propre et de l’eau propre, sans craindre pour la santé de vos proches. Au Parti Vert du Québec, que ça soit pour l’industrie des armements, l’industrie pétrolière ou l’industrie automobile, on vise une garantie d’emploi qui permettrait aux gens qui travaillent dans ces entreprises d’être payés pour retourner aux études, de prendre une retraite devancée dans certains cas ou bien d’avoir un emploi avec de meilleures conditions de travail et avec une meilleure rémunération.

Si un gouvernement Vert est élu à l’Assemblée nationale, nous allons avoir besoin de main-d’œuvre. Nous allons avoir besoin de gens comme vous pour travailler dans la transition énergétique.  Au Parti Vert du Québec, on veut s’assurer que la santé des gens est prise en considération dans toutes les décisions du gouvernement. C’est une injustice importante pour les gens qui habitent ici, dans cette région. À mon avis, on ne devrait pas être en train de faire ce genre de compromis et cette entreprise-là a déjà eu beaucoup trop de chance.

Le Parti Vert du Québec est ici pour appuyer la santé des citoyens et appuyer leur droit de vivre dans un environnement propre, dans un environnement où l’on ne respire pas à tous les jours de l’arsenic. C’est vraiment désolant de voir que les gens de cette ville font face à ces enjeux-là quotidiennement.”

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here