Le Parti Vert du Quebec est présentement à la recherche de candidat-e-s dans la majorité des régions du Québec! En apprendre plus →

Nous sommes présentement à la recherche de candidat-e-s pour l'élection générale de 2018

Devenez candidat-e

Nous sommes de retour en force

Rencontrez l’équipe

Journée historique pour la réforme du mode de scrutin!

Signature de l'entente pour la réforme du mode de scrutin!

Devenez membre du Parti Vert du Québec !

Gratuit pour le peuple: Devenez membre du Parti Vert du Québec afin d'afficher votre appui envers notre parti. Votre adhésion vous permettra de vous impliquer dans les instances du parti, de participer aux congrès et d'être tenu informé-e-s de notre actualité!

Devenez membre!

Nous sommes présentement à la recherche de candidat-e-s pour l'élection générale de 2018

En savoir plus!

Le PVQ est fier d’annoncer la mise en ligne de prés de 20 postes de stages pour l’automne 2015!

C’est avec grand plaisir et optimisme que nous annonçons la mise en place de notre programme de stages pour l’automne 2015. Le printemps dernier nous avons eu la chance d'accueillir quatre formidables stagiaires qui ont contribué à l'avancement du parti en nous offrant des services de recherche, de communication politique et de gestion de projet. 

Pour le trimestre qui approche, nous offrons des opportunités de stage dans les domaines d'organisation politique, communication écrite, de recherche portant sur divers enjeux écologiques et politiques, graphisme, et en analyse de politique. 

L’ensemble des positions offertes sont disponibles sur notre site web. Nous avons également engagé Mme Andrea Roulet à titre de directrice du programme de stage. Mme Roulet se charge du développement du programme, l'élaboration des diverses  opportunités  de stage ainsi que la sollicitation, sélection et supervision du personnel. 

Pour plus d'informations: Le Programme de stages - Parti vert du Québec (année scolaire 2015 - 2016) 

 


Le PVQ réitère son opposition a la tenue du Grand Prix à Montréal

« La culture machiste de marchandisation du corps de la femme, la répression brutale des manifestations pacifiques durant cette fin de semaine et l’injection de près de $20 millions sont parmi les raisons que lesquelles cet événement ne devrait pas être tenu au Québec » a soutenu Alex Tyrrell, chef du Parti vert du Québec.

Année après année cette course apporte une importante vague de prostitution, d'actes de violence envers les manifestants et génère des profits uniquement pour des entreprises privées.. avec près de $20 millions « d'investissements » publics.

« Selon plusieurs intervenants sur le terrain, les centres de jeunesse remarquent que pendant la fin de semaine du Grand Prix, les jeunes filles sont davantage recrutées pour répondre a la demande accrue de services sexuels pour des touristes étrangers » poursuit Tyrell.  

Est-ce le type d'événement  « culturel » que nous devrions subventionner?

« Si le Grand Prix veut opérer à Montréal, il faut que l’industrie privée s’en charge et que le gouvernement investisse ces $20 millions dans la lutte pour l’égalité entre les sexes, le système de santé et l’éducation » a conclu M. Tyrrell.

Grand Prix de Montréal - Fonds public, profits privés.

 

Screen_Shot_2015-06-05_at_6.03.22_PM.png


Le PVQ appuie le bannissement des sacs en plastique!

Montréal - C’est avec grand optimisme qu’ Alex Tyrrell présentera le mémoire du Parti vert du Québec le 3 juin dans le cadre de la consultation publique sur les enjeux et les impacts du bannissement des sacs d'achats à usage unique.

Selon le Parti vert du Québec le moment est venu d’aller de l’avant avec une interdiction complète des sacs en plastique à usage unique combiné à une importante tarification pour d’autres formes de sacs à usage unique.

« Les études de cas nous démontrent qu’un bannissement combiné à une tarification importante des autres types de sacs à usage unique est une des meilleures façons de réduire notre consommation de plastique » a soutenu M. Tyrrell.

Selon les statistiques de l’industrie du plastique au Québec chaque citoyen consomme en moyenne 122 sacs en plastique par année. Ces sacs sont utilisés en moyenne  20 minutes et prennent  jusqu’a 400 ans pour se dégrader dans les enfouissements.

« Le temps est venu pour la ville de Montréal de démontrer sa volonté d’action sur les enjeux de surconsommation. Le Parti vert du Québec urge l’administration Coderre à agir dans ce dossier » a conclu, M. Tyrrell.

rsz_2fullsizerender-1.jpg


Parti Vert du Québec