Cabinet fantôme

Rencontrez l'équipe !

Le PVQ demande une enquête publique sur la fabrication d’armements au Québec

En savoir plus!

Le Parti Vert du Québec exige une évaluation globale du projet Énergie Saguenay

En savoir plus!

Le Nouveau Plan Vert

Plateforme électorale 2018 du Parti Vert du Québec

En savoir plus!

Devenez membre du Parti Vert du Québec !

Devenez membre du Parti Vert du Québec afin d'afficher votre appui envers notre parti. Votre adhésion vous permettra de vous impliquer dans les instances du parti, de participer aux congrès et d'être tenu informé-e-s de notre actualité!

Devenez membre!

Le PVQ veut bannir les entreprises criminelles des contrats d’infrastructure publique

Alors que SNC-Lavalin fait face à deux procès criminels en Libye et au Canada, l'Autorité des Marchés Publics du Québec (AMQ) laisse entendre que, même dans le cas où l’entreprise sera trouvée coupable, son exclusion des contrats d’infrastructures publiques Québécoise n’est pas garantie.

Le Parti Vert du Québec demande au gouvernement Legault de légiférer pour s’assurer que les entreprises reconnues coupables de corruption soient automatiquement interdites de soumissionner à un appel d’offre de contrats publics pendant au moins 10 ans. Alors qu’au niveau fédéral toute entreprise reconnue coupable au criminel est automatiquement bannie des appels d’offres des contrats publics, le gouvernement Québécois n’est pas tenu de suivre la même ligne et garde un pouvoir discrétionnaire lui permettant d’ouvrir la porte aux entreprises de son choix, indépendamment de leurs dossiers criminels.


Loi sur les indiens et pensionnats - Comment la violence coloniale perdure encore aujourd'hui

Texte de Catherine Richardson/Kinewesquao, porte-parole en Affaire Autochtones. 

ace.jpg

Dernièrement, une pièce de théâtre poignante était à l’affiche du centre Segal, abordant le sujet puissant de la résistance des enfants face à l’oppression et à la maltraitance exercées au sein d’un pensionnat indien en Ontario. La réalité qui y fut présentée, celle de l’internement de plus de 150 000 enfants autochtones, fut pour beaucoup une découverte brutale auparavant ignorée. Les activistes Vicky Boldo, Nakuset et moi-même avons travaillé au théâtre pour offrir un support émotionnel et pour faciliter la conversation difficile qui a suivi. La question principale que nous avons posé au public était la suivante: “maintenant que vous êtes conscients de l’existence de cette histoire tragique, que pouvez-vous faire?”


Ô Sainte Croissance

Texte de Vincent J. Carbonneau, porte parole en transition économique. Paru dans le Le Pigeon Dissident Inc.

La crise climatique n’est plus à nos portes, elle a passé le portique, a déjà enlevé son manteau et ses bottes et s’est confortablement installée devant le poêle, bref elle est là pour rester. Il n’est maintenant plus question de mettre un terme aux changements climatiques, mais bien d’en limiter les dégâts et de préparer la population et les générations futures à vivre dans un monde bouleversé.


Le Parti Vert du Québec exige une évaluation globale du projet Énergie Saguenay

Alors que le gouvernement Legault annonce son intention de ne pas évaluer les impacts globaux du projet, le chef du Parti Vert du Québec, Alex Tyrrell, critique sévèrement le gouvernement et son nouveau ministre de l’environnement dans une publication Facebook.


Le PVQ demande une enquête publique sur la fabrication d’armements au Québec

Alors que le gouvernement du Québec accepte que plusieurs entreprises qui opèrent sur le territoire exportent des armements et de l’équipement militaire aux quatre coins de la planète, le Parti Vert du Québec revendique une enquête publique et un débat de société sur notre complicité dans l’existence même de cette industrie meurtrière au Québec.

« Le Québec ne peut pas continuer d’être complice de crimes de guerre, via la fabrication d’armements et l’exportation de cet équipement meurtrier à des pays qui ne respectent pas les droits humains. À titre de citoyens du Québec, nous avons tous la responsabilité de lutter pour la paix et le respect des droits humains ici et à travers le monde entier » a déclaré Alex Tyrrell, chef du Parti Vert du Québec, dans une publication Facebook.


Parti Vert du Québec