Le Parti Vert du Québec demande l’interdiction du dégriffage des chats.

Texte de Gynet Gloria Kozub, porte-parole en Droit des animaux.

Le Parti Vert du Québec appuie la pétition de la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) de Montréal demandant à l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec d’interdire le dégriffage des chats.

Récemment, la SPCA a lancé une pétition demandant à l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec (OMVQ) d’interdire le dégriffage des chats, le PVQ appui cette initiative et invite le gouvernement et les autres partis à se prononcer en faveur de l'interdiction.

Ayant deux chats moi-même, je ne penserais jamais à leur amputer les griffes pour une raison quelconque.

Le terme "dégriffage" est en réalité très trompeur, car l'opération consiste non seulement d’amputer les griffes, mais aussi de leur enlever la troisième phalange de chaque doigt. Cela équivaut en fait à couper les doigts d'un humain à partir de la dernière jointure.

Outre la douleur que cette opération peut inutilement causer à un chat, ça peut également leur causer des troubles psychologiques. Pour un chat, faire ses griffes est un comportement très naturel et instinctif. C'est un comportement commun à l'espèce de félins. Les griffes aident également aux chats à maintenir leur équilibre. Les chats aiment naturellement grimper, sauter et se percher, et ces comportements sont nécessaires à leur bien-être. En tant que propriétaires d’animaux domestiques, nous ne voulons rien de plus que le meilleur pour nos chats et nous devons donc leur permettre de se comporter de manière instinctive. Si par contre nous les privons de leurs comportements naturels en les dégriffant, on les mets à risque de troubles psychologiques. Il convient également de noter que les griffes sont la forme principale de légitime défense pour les chats et qu'en les dégriffant, nous les mettons en danger.

Cette pratique est d’ailleurs déjà interdite dans plusieurs provinces (Nouvelle-Écosse, en Colombie-Britannique, à Terre-Neuve-et-Labrador et à l’Île-du-Prince-Édouard) et dans une vingtaine de pays incluant notamment l’Allemagne, l’Australie, le Brésil, la France, le Japon, etc., d’autres provinces, comme l’Alberta, le Manitoba et le Nouveau-Brunswick compte interdire le dégriffage prochainement.

Je sais que lors de l’adoption d’un chat, les gens sont inquiets que leur chat pourrait griffer et endommager des objets de la maison tels que des meubles et des rideaux. Croyez-moi, je sais que cela peut être une expérience frustrante. Cependant, il existe des alternatives qui pourraient être utilisées pour aider à apprivoiser tout dommage potentiel que les chats pourraient causer. La clé est de s'assurer que votre maison est bien adaptée aux besoins de votre chat et qu'il est aussi libre que possible d'exprimer ses comportements naturels. Par exemple, vous pouvez autoriser votre chat de faire ses griffes en lui achetant des jouets servant principalement à cela. Vous devez également leur permettre d'exprimer leurs autres comportements naturels tels que se percher en leur achetant un arbre à chat ou en installant une plate-forme surélevée près d'une fenêtre. Plus votre chat est heureux, moins il est susceptible de causer des dommages à votre maison. Il est également important de prévoir du temps de jeu avec votre chat. Les chats ennuyés sont plus susceptibles de causer des dommages simplement en raison de l'ennui ou pour attirer l'attention. En jouant avec votre chat, vous lui donnez non seulement l'attention qu'il requiert, mais vous le fatiguez également. Un chat qui dort ne peut causer aucun dommage!

Mais le plus important c’est que vous sachiez que des alternatives existent déjà : vous pouvez non seulement acheter des couvre-griffes ou “nail caps” et les coller sur les griffes de votre chat, mais vous pouvez et devez régulièrement tailler leurs griffes, comme pour un chien! Cela devrait être fait avec une paire de coupe-ongles conçus pour les animaux. Certains chats sont plus difficiles que d'autres à se faire couper les ongles (j'en ai un beaucoup plus difficile que l’autre mais on le fait régulièrement quand-même!). En général, cela peut être fait en appuyant doucement sur les pattes de votre chat près des griffes. Une fois que vous faites cela, la griffe va sortir et vous aurez un accès facile pour la couper. Cela prend quelques secondes et ne fait pas mal à votre chat.

Le Parti Vert du Québec vous encourage à signer la pétition de la SPCA. Vous pouvez signer et en apprendre plus sur le dégriffage, ses impacts psychologiques et ses alternatives à https://www.spca.com/degriffage/.

Parti Vert du Québec