Le chef du Parti Vert sera de la course dans l’élection partielle de Roberval

Photo_Alex_Tyrrell_.jpgAlex Tyrrell, le chef du Parti Vert du Québec, a lancé sa campagne d’élection partielle devant l'hôtel de ville de Saint-Félicien, le 14 novembre.

« Je me présente dans Roberval pour présenter notre programme politique, le Nouveau plan vert du Québec, pour prendre connaissance des préoccupations de la population et pour établir les bases de notre parti dans la région en vue de l’élection générale de 2022 » a déclaré M. Tyrrell.

Cette élection partielle représente la première fois dans l’histoire du Québec que les électeur-ices de Roberval auront la possibilité de voter vert au niveau provincial. « Je suis très fier d'être le premier candidat vert à présenter sa candidature dans la circonscription de Roberval. Notre parti a triplé ses appuis lors des dernières élections. Nous sommes en pleine croissance et nous voulons offrir l’opportunité aux gens du Lac Saint Jean de faire partie de cette vague Verte » a-t-il déclaré.

À ceux et celles qui croient que le Parti Vert du Québec est le parti d’un seul enjeu, M. Tyrrell rappelle que « Nous sommes un parti écosocialiste avec des positions progressistes sur l’ensemble des enjeux de la politique Québécoise. C’est un programme très complet et innovateur, qui va au-delà des propositions des autres partis sur plusieurs enjeux. »

Sur le plan local, Alex Tyrrell souhaite faire la promotion des avantages de la réforme du mode de scrutin pour la région. « Durant la campagne électorale, le premier ministre Couillard a déclaré à de nombreuses reprises que la réforme du mode de scrutin vers un système proportionnel mixte serait désavantageuse pour la région. Rien ne pourrait être plus loin de la vérité. Sous un système proportionnel, les gens de la région seraient représentés par plus d’un député et plus d’un parti politique, ce qui permet de faire avancer les dossiers encore plus rapidement. De plus, les partis s’engagent à ne pas faire basculer le poids politique des régions. C’est gagnant gagnant pour tout le monde. »

Le chef du parti souhaite aussi mettre l'accent sur l'accès à l'éducation et sa qualité, en investissant massivement et en réduisant le nombre d'élèves par classe. Il s'oppose fermement à toute mesure d'austérité, particulièrement dans le domaine de la santé, et souligne son désir de lutter contre la privatisation de ce système.

Alex Tyrrell a 30 ans. Il a été élu chef du Parti Vert du Québec en 2013 à l'âge de 25 ans. Il possède un DEC en Technologie de génie mécanique et un BAC en Sciences de l'environnement.

    

Parti Vert du Québec