Biodiversité et protection des espèces menacées

Biodiversité et protection des espèces menacées

Mettre en place des aires protégées marine et terrestre

Attendre au moins 10% d’aires marines protégées dans le golfe et l’estuaire du Saint-Laurent et au moins 17% d’airs terrestres protégés en respect des objectifs internationaux sous la Convention des Nations unies sur la diversité biologique.

Protéger au moins 50% du territoire au nord du 49e parallèle

Cela devrait comprendre un minimum de 20% d’aires protégées strictes. Le territoire sélectionné pour la protection devrait être protégé indéfiniment et sans possibilités de modifier la sélection pour permettre des projets minières ou industrielles. Ces décisions doivent être prises en collaboration avec les Inuits et les Premières Nations.

Adopter des mesures concrètes pour protéger des espèces en voie de disparition

Les espèces en voie de disparition telles que le Béluga du Saint-Laurent et le chevalier cuivré méritent la mise en place d’une aire marine protégée et des refuges acoustiques afin de lutter pour leur survie.

Favoriser le développement d’infrastructures naturelles

Le Parti Vert du Québec s’engage à verser un minimum de 1% des budgets d’infrastructures du Québec envers des infrastructures naturelles telles que la protection des boisés, les milieux humides, des mesures de verdissement urbain et des ponts naturels pour la faune.

Protéger les abeilles

La protection des abeilles est vitale pour notre avenir, ces dernières sont les principales pollinisatrices des plantes qui nous entourent et jouent un rôle primordial dans de nombreux écosystèmes. Les abeilles contribuent de manière essentielle à notre qualité de vie. La contribution économique des abeilles est également majeure, leur pollinisation représente plus de 153 milliards de dollars dans l’économie mondiale. Or, depuis plusieurs années, le nombre d'abeilles est en déclin et il important d'agir rapidement. Pour ce faire le Parti Vert du Québec propose :

  • L'interdiction complète des pesticides.
  • Instaurer un programme de surveillance des effectifs d'abeilles.
  • Établir des listes des espèces menacées.
  • Accroître la lutte contre les espèces nuisibles et exotiques.
Parti Vert du Québec