Les Verts s'opposent à la demande de récusation d'une juge formulée par le PQ

Communiqué de presse, le 06/12/2019

Montréal, le 6 Décembre 2019 - Le Parti Vert du Québec s’oppose à la demande du PQ que la juge en chef de la Cour d’appel du Québec se récuse d’une demande de suspension de la loi sur la laïcité.

Le Parti québécois (PQ) a demandé jeudi la récusation de la juge en chef de la Cour d’appel du Québec, Nicole Duval Hesler, qui préside l'audition en appel d’une demande de suspension immédiate de la loi sur la laïcité.

Pendant une audition, la juge Duval Hesler a demandé si la loi sur la laïcité causait davantage de préjudices à ceux qui souffrent d’allergies visuelles qu’aux enseignantes qui perdent la possibilité de s'engager dans la profession qu'elles ont choisie.

Selon Dimitri Lascaris, porte-parole en justice du cabinet fantôme du PVQ, « une telle question est entièrement justifiée. D’ailleurs, aucun commentaire fait par la juge ne démontre qu’elle est incapable de juger l’affaire avec impartialité. À mon avis, la vraie raison pour laquelle le chef intérimaire du PQ, Pascal Bérubé, demande que la juge se retire du dossier est qu’il espère qu’elle sera remplacée par un juge qui rejettera la demande de suspension de la loi 21. »

Alex Tyrrell, le chef du PVQ, a ajouté que « le PVQ s’oppose à la loi sur la laïcité parce qu’elle viole des droits protégés par la Charte canadienne des droits et libertés, surtout la liberté fondamentale de conscience et de religion garantie par la section 2 de la Charte. »

Parti Vert du Québec