Emilie Coulombe : candidate dans Jean-talon

Emilie Coulombe, membre et cofondatrice du collectif «J’y vais en métro», est la candidate du Parti Vert du Québec dans la circonscription de  Jean-Talon pour l’élection partielle 2019.

Emilie est originaire de Charny, sur la rive-sud de Québec. Elle a fait ses études secondaires à Rochebelle, dans Jean-Talon, avant d’entreprendre ses études collégiales au Cégep de Sainte-Foy. Entre 2007 et 2013, elle a vécu à Montréal. Passionnée par l’apprentissage des langues, elle a décidé de suivre des cours d’italien et de linguistique française à l’Université de Québec à Montréal. 

À présent, Emilie Coulombe est graphiste au sein de la direction des communications des ministères de la Famille et de l'Éducation et de l’Enseignement supérieur. Ayant l’environnement à cœur, elle continue de s’impliquer bénévolement au sein de la Fondation Rivières.

Si aujourd’hui Emilie Coulombe se présente pour la première fois en politique à titre de candidate pour le Parti Vert du Québec, c’est parce qu’elle croit fermement qu’il est grand temps qu’on parle d’environnement et qu’on agisse concrètement. Elle est convaincue que c’est de notre devoir, en tant que citoyen.ne.s écoresponsables, de prendre les mesures nécessaires pour protéger notre écosystème.

Fière d'être membre du collectif citoyen «J’y vais en métro» depuis sa fondation, Emilie Coulombe souhaite souligner les avantages notables d’un système de transport souterrain à Québec, tel que celui dont dispose la Ville de Montréal. Elle est convaincue qu’un métro dans sa ville permettrait d’améliorer grandement la vie des citoyens de la région métropolitaine de Québec. Étant traversée par quatre autoroutes, la circonscription de Jean-Talon est particulièrement affectée par les déplacements de transit. Un système efficace de transport collectif permettrait assurément de bonifier de manière notable la qualité de vie de ses habitants.

Pour Emilie Coulombe, le métro est une alternative confortable, rapide et durable. De plus, sa capacité modulable permet de viser des objectifs de baisse de GES ambitieux en pouvant accueillir tous les automobilistes qui souhaitent se déplacer autrement. C’est également l’option la plus rentable sur le long terme.

Il faut inciter à l’investissement de masse dans les transports collectifs pour faire face de manière cohérente aux défis environnementaux qui nous sont imposés. La transition verte offre de nombreuses opportunités de développement économique et encourage à trouver des solutions innovantes pour mieux protéger l’environnement.  

Pour Emilie Coulombe, chaque vote déposé en faveur du Parti Vert du Québec prouve que les idées défendues par le parti résonnent avec la population. Elle voudrait s’assurer que notre province et ses citoyen.ne.s soient en santé, éduqué.e.s, prospères et qu’il ait accès aux infrastructures qu’ils méritent. Elle serait très honorée de pouvoir compter sur votre appui lors de cette élection partielle dans Jean-Talon.

Souvenez-vous, chaque voix compte !

Parti Vert du Québec