Local agriculture: Alex Tyrrell and Jean-Pierre Duford present the PVQ's national greenhouse project

0
377

Le chef du Parti Vert du Québec, Alex Tyrrell, a pris la parole le 30 août dernier, afin de présenter la candidature de Jean-Pierre Duford, candidat officiel du Parti Vert pour les élections générales 2022, dans la circonscription de Saint-Henri-Sainte-Anne. Ensemble, ils se sont positionnés publiquement sur toute la question de l’alimentation locale, palier essentiel de la transition énergétique. Le Parti Vert du Québec propose de s’attaquer aux problèmes des aliments importés en construisant un vaste réseau de serres urbaines et rurales publiques alimentées par l’hydro-électricité. Le PVQ souhaite également promouvoir l’alimentation locale et la sécurité alimentaire, tout en offrant une plus grande accessibilité aux produits biologiques et provenant du Québec.

À l’occasion de cette prise de parole, Alex Tyrrell et son candidat se sont exprimés au sujet de la politique du Parti Vert du Québec en matière d’agriculture urbaine, soit le projet de serriculture national. Le Parti Vert du Québec propose de s’attaquer aux problèmes des aliments importés en construisant un vaste réseau de serres urbaines et rurales publiques alimentées par l’hydro-électricité. Ces serres seront construites par Hydro-Québec grâce à un nouveau programme de subventions avant d’être remises aux communautés locales de chaque quartier du Québec. Les serres bénéficieront de soutien financier et de l’électricité gratuite fournie par l’État. Elles seront gérées de manière démocratique par les utilisateurs et membres des communautés. Les aliments produits seront distribués aux résident-e-s à très faibles coûts pour éviter le gaspillage alimentaire. Au-delà de l’alimentation locale, la création d’emplois et de la création de communautés locales vibrantes, ce programme vise à réduire concrètement le rôle du capitalisme dans le système alimentaire québécois tout en stimulant la culture d’entraide, de solidarité locale et de coopération. «C’est quelque chose que l’on veut faire à l’échelle de la province. On a la chance, au Québec, d’avoir un surplus d’hydroélectricité et on devrait mettre cette énergie là au profit des communautés en produisant des aliments locaux à l’année, ici, au Québec;» s’est exprimé Alex Tyrrell, chef du parti. 

Le Parti Vert du Québec propose également de subventionner la construction de serres passives à petite échelle afin de promouvoir l’alimentation locale et la sécurité alimentaire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here