Roger Fleury

Co-porte-parole de la région d'Outaouais.

Roger Fleury est co porte-parole du Parti Vert du Québec pour la région de l’Outaouais. Il est un activiste, militant pour les droits des premières nations et chef des Kichesipirinis. Né en 1942, il fut adopté par Hector et Émilie de Chapeau. Sa mère biologique était originaire de Montcerns-Lytton, limitrophe de Kitigan Ibi. Il a grandi dans la circonscription de Pontiac et connaît bien la réalité locale. Roger a suivi des études en éducation, en droit du travail et en organisation internationale, ce qui l’a mené à devenir professeur d’histoire et d’économie à la Polyvalente Nicolas-Gatineau.

Roger, père de trois fils, se bat sans répit au quotidien pour le bien-être de ses enfants. En effet, son aîné Jean-Pierre, a souffert d’une rare forme d’épilepsie qui a mené au ralentissement de son développement cognitif. Cette longue bataille parentale lui permet de comprendre personnellement la réalité des parents et individus touchés par les maladies à déficience intellectuelle, qui sont une experience de deuil constante. À travers son implication politique, Roger aimerait sensibiliser la population et les institutions à ce combat qui a été le sien pendant de longues années.

Roger Fleury milite pour un plus grand respect des Premières Nations, de l'environnement, pour un partage plus équitable des richesses et pour un système judiciaire à la porté de tous. En 2014, la Ville de Gatineau menaçait de détruire un site archéologique datant de plus de 7000 ans. Roger Fleury et ses collaborateurs se sont alors opposés au projet en occupant le site en question avec des tipis et un feu sacré pendant 43 jours avant d’être emprisonnés et accusé au criminel. Aujourd'hui, la ville est revenue sur sa décision. Ces fouilles ont permis la découverte d'un grand nombre d’artefacts d’une grande valeur scientifique et patrimoniale.

L’importance historique du site est dorénavant mise en avant par la ville de Gatineau et les 125 000 artefacts recouverts sont  reconnus pour leur grande valeur patrimoine. Pour son activisme vigoureux, Roger Fleury a été injustement sujet d’une poursuite criminelle par la ville. Toutefois, il a par la suite été décoré d’une médaille pour son honneur et dévouement à Paris par la Ligue Universelle du bien public pour ses nombreux engagements.

Sur le plan local, il s’oppose fermement à l'installation du dépotoir de déchet nucléaires à Chalk River, l’un des plus anciens sites au monde déjà pollué et en grand besoin d'être décontaminé. Ce projet de dépotoir, situé à moins d’un kilomètre de la rivière des Outaouais, mettra l’eau potable de millions de Québécois-es à risque de contamination permanente et pose un grand danger pour la faune et la flore aquatique du Saint-Laurent. Il défend également la protection et l’utilisation des ressources de la forêt de Pontiac pour ses citoyens. Il propose aussi d’instaurer la gratuité des stationnements des Hôpitaux. Le Chef Fleury souhaite plus d’autonomie pour les régions et veut que les décisions de Pontiac émanent de la circonscription et non des bureaucrates à Québec.

 

Pour contacter votre porte-parole au sujet de son poste, veuillez communiquer avec l'adresse courriel cabinetfantomepvq@gmail.com ou au 438-887-6274.

Parti Vert du Québec