Le Parti Vert du Quebec est présentement à la recherche de candidat-e-s dans la majorité des régions du Québec! En apprendre plus →

Industrie minière

Industrie minière

Normes plus sévères

Le Parti Vert du Québec appuie des normes environnementales beaucoup plus sévères pour l’industrie minière qui est actuellement sous-réglementée. Cet état de sous réglementation permet aux grandes entreprises minières d'endommager le territoire sans être tenues responsables de leurs actions. Les effets des mines sont aussi nuisibles à la qualité de vie et parfois la santé des communautés locales qui ont peu de leviers juridiques envers les multinationales.

Consultations publiques et autonomie locale

Tout nouveau projet minier devrait faire l’objet d’une consultation publique tenu par le BAPE en s'appuyant sur une étude environnementale approfondie, indépendante et crédible. À l’heure actuelle, le ministère de l'Environnement détient un pouvoir discrétionnaire qui lui permet d’exempter un grand nombre de projets miniers du BAPE et des consultations publiques.

Nous appuyons également le droit des communautés autochtones et locales de dire non aux projets qu’elles jugent ne pas être dans leurs intérêts. La municipalité de Grenville-sur-la-Rouge est actuellement poursuivie pour 96 millions par la minière Canada Carbon pour le simple fait de savoir opposé à un projet minier sur leur territoire. Cette situation est intolérable, brime la démocratie, les droits des citoyens et le Parti Vert du Québec est de l’avis que la loi sur les mines doive être modifiée pour accorder le droit de veto aux municipalités et aux premières nations pour tout nouveau projet de développement économique, minier ou industriel.

Obligation de financer la réhabilitation des sites usés  

Les minières du Québec sont rarement tenues responsables des coûts de réhabilitation des sites suite à la cessation des opérations d’extraction. Le Parti Vert du Québec appuie la mise en place des fonds de réhabilitation unique à chaque mine. Le gouvernement du Québec devrait s’assurer que le fond associé à chaque mine est suffisant, en tout temps, pour réhabiliter l'entièreté des sites en cas de cessation des opérations.

Abolir les subventions publiques dans les projets privés

À travers la filière Investissement Québec, le gouvernement du Québec a transféré des millions de dollars envers les projets d’extraction et d’exploration de ressources non renouvelables. Le Parti Vert du Québec est de l’avis que ces subventions ne sont pas nécessaires pour le développement minier et ne constitue rien d’autre que de généreux cadeaux offerts à l’industrie privée avec l’argent des contribuables.

Parti Vert du Québec