Itinérance s'en sortir

ITINÉRANCE - S'EN SORTIR

Le Parti Vert du Québec s’engage à activement lutter contre l’itinérance, mais nous proposons également des solutions en aval pour poser des actions concrète et plus efficaces qui auront un meilleur impact sur le long terme. Nous croyons qu’il faut répartir les investissements gouvernementaux pour toutes les personnes à risque d’itinérance, en ville, comme en région, peu importe l’âge et le sexe et avec une considération particulière pour les personnes marginalisées (femmes, membres des Premières Nations, personnes LGBTQ+, personnes racisées, etc.)

Il est temps que le gouvernement provincial respecte ses engagements en matière de lutte à l’itinérance, notamment en mettant un termes définitifs aux nombreuses mesures d’austérité qui aggrave la situation.

Le Parti Vert du Québec propose :

  • L’instauration du revenu minimum garanti.
  • La construction de 50 000 unités de logements sociaux par année; plus accessibles pour les personnes en situation d’itinérance.
  • Mettre en place des mesures pour assurer la préservation du parc de maisons de chambres et en développer de nouvelles.
  • Lutter contre la gentrification pour éviter d’affecter l’accès aux ressources et les liens avec la communauté.
  • Engager plus d’intervenant-e-s sociaux pour alléger le système et mettre plus de ressources à disposition.
  • Mettre l’emphase sur la réinsertion à l’emploi plutôt que sur un système punitif.
  • Réformer la formation des policier-ière-s pour mettre un terme au profilage social et faciliter une approche axée sur l’intervention sociale.
  • Mettre en place des politiques de lutte contre la discrimination dans le système de santé.
  • Développer et investir dans les ressources de proximités pour les problématiques associées : toxicomanie, dépendance, santé mentale, violence, mais également adaptées aux personnes marginalisées; centres d’amitié autochtone, maison pour femmes, maisons des jeunes, centres LGBTQ+, etc.



Parti Vert du Québec