Le Parti Vert du Quebec est présentement à la recherche de candidat-e-s dans la majorité des régions du Québec! En apprendre plus →

Les animaux de compagnie

LES ANIMAUX DE COMPAGNIE

De nombreuses personnes considèrent leurs animaux de compagnie comme des membres de la famille. Pourtant, le Québec ne jouit pas d’une bonne réputation en ce qui concerne le traitement des animaux de compagnie : la province aurait même le pire bulletin en cette matière au Canada. Pour cette raison, le Parti vert du Québec souhaite mettre en place des mesures de protection plus importantes envers les animaux de compagnie.

Le Parti vert considère notamment que les peines prévues au Code criminel pour la cruauté envers les animaux ne sont pas assez élevées. Nous croyons qu’il est immoral que les infractions prévues en cas de cruauté animale se retrouvent dans la partie du Code sur les « actes prohibés sur les biens ».

Les animaux de compagnie domestiques ou exotiques

Le programme du Parti vert comprend des mesures qui visent à :

  • Sensibiliser la population à l’importance de tenir compte des impératifs biologiques des animaux de compagnie.
  • Informer les gens sur leurs droits et leurs obligations envers les animaux de compagnie, prévus par l’article 5 de la Loi sur le bien-être et la sécurité de l’animal.
  • Inciter les propriétaires à stériliser leurs animaux de compagnie, afin de lutter contre l’abandon et la surpopulation des refuges. Nous souhaitons également augmenter la visibilité des cliniques de stérilisation des animaux de compagnie des personnes à faible revenu.
  • Rendre obligatoires l’identification et la vaccination des animaux de compagnie afin d’assurer la traçabilité et la santé de ces animaux. Nous désirons aussi augmenter la visibilité des associations qui assument ces frais pour les personnes qui manquent de ressources.
  • Interdire les élevages d’animaux de compagnie pour la vente à profit (par des particuliers, usines à chiots, etc.) et interdire la vente d’animaux dans les animaleries. Nous encourageons toutefois la mise en adoption dans les animaleries des animaux qui viennent de refuges ainsi que l’adoption responsable auprès de refuges éthiques.
  • Interdire l’enchaînement en permanence des chiens.
  • Lutter contre la discrimination des espèces animales (spécisme) tout en tenant compte de leurs différents besoins au sein des écosystèmes.
  • Lutter contre l’adoption du projet de loi 128 et le bannissement de race en proposant des solutions qui protègent la population : des activités de prévention de morsures auprès des jeunes dans les écoles et des formations axées sur le langage canin et l’éducation canine.
  • Agir contre la surpopulation de chats errants tout en réduisant le nombre d'euthanasies en encourageant la pratique du CRSM (capturer, stériliser, relâcher, maintenir).
Parti Vert du Québec