Le Parti Vert du Quebec est présentement à la recherche de candidat-e-s dans la majorité des régions du Québec! En apprendre plus →

Parité des élu-e-s

AUGMENTER LA PRÉSENCE DE FEMMES À L'ASSEMBLÉE NATIONALE

Malgré que nous soyons en 2018, la politique québécoise reste dominée par des hommes. Pour preuve, au dessus de 70% des député-e-s à l’Assemblée nationale sont des hommes. Pour corriger cette situation inacceptable le Parti Vert du Québec propose d'instaurer des quotas pour la représentation des femmes dans un mode de scrutin proportionnelle. Les partis seraient tenu de présenter un minimum de 35% de candidatures féminines lors de la prochaine élection générale et 50% pour l'élection suivante. Les quotas resteraient en place pour 16 ans, soit quatre élections générales et leur pertinence ferait l’objet de réévaluation a ce moment-là. Les partis qui n'atteigne pas les quotas verrons une réduction importante de leur financement opérationnelle par le Directeur Général des Élections en vertu du financement public des partis politiques.

Plusieurs obstacles systémiques qui empêchent la participation de femmes sont malheureusement bien enracinés. Bien que ces problèmes soient avant tout d’ordre social, nous proposons, au sein des institutions démocratiques des changements ciblés afin de favoriser la participation de femmes à la vie politique québécoise.

Permettre des congés de maternité aux élu-e-s

À l’heure actuelle, il n’y a aucun moyen juridique permettant aux élu-e-s provinciaux ou municipaux de prendre un congé de maternité. Bien que les élu-e-s puissent s'absenter lors de la tenue de votes, il n’y a pas de possibilité pour eux de mandater une personne substitut ou d’exercer leurs tâches de représentant-e-s sans être physiquement présent-e-s au conseil municipal ou à l’Assemblé nationale. Nous proposons donc de permettre à ces député-e-s de nommer une personne digne de les remplacer en cas de congé de maternité.

Sanctionner les Partis politiques qui ne respectent pas la parité des genres

Nous proposons d’imposer une pénalité financière aux Partis politiques provinciaux qui ne présentent pas une équipe paritaire lors des élections. La somme représentant la pénalité serait retirée du financement public des Partis politiques qui ne présentent pas au moins 45% de candidates.

Accorder une subvention financière aux candidates voulant se présenter pour la première fois en politique

Afin de favoriser des candidatures féminines aux élections, nous proposons la mise en place d’une subvention qui aidera les femmes à prendre un congé sans solde de leur employeur pour se lancer en politique pour la première fois.

Parti Vert du Québec