Alex Tyrrell: Paul Manly élu; il est temps pour la gauche de se rallier au Parti Vert

Un texte d'Alex Tyrrell, chef du Parti Vert du Québec et ancien organisateur du NPD sous le leadeurship de Jack Layton

Plus tôt cette semaine, Paul Manly, cinéaste et militant de longue date, est devenu le deuxième député vert jamais élu au Parlement fédéral. Cette victoire fait suite aux résultats électoraux sans précédent du Parti vert de l'Île-du-Prince-Édouard, qui a formé l'opposition officielle dans cette province.

Pendant que le NPD a de la difficulté à exprimer la moindre opposition aux projets de pipelines, aux sables bitumineux ou aux violations des droits de la personne commises par l'État d'Israël, le Parti vert du Canada présente un programme politique radical qui vise à mettre en œuvre des mesures de protection environnementale significatives, tout en luttant contre les inégalités et en rétablissant la réputation du Canada sur la scène internationale.

Au cours des dernières années, de nombreux partisans néo-démocrates progressistes, dont Paul Manley et moi-même, ont fait le saut au Parti Vert. Bon nombre d'entre nous sont frustrés par l'absence d'une vision progressiste claire de l'avenir du Canada et par le refus du NPD de remettre en question le statu quo. De nombreux militants ont abandonné le NPD et, au lieu de revigorer son programme, le parti s’est replié vers le centre en abandonnant la gauche. Il mise davantage sur la personnalité du chef plutôt que sur ses politiques, qui sont peu nombreuses et dispersées.

Bien que le Parti Vert du Canada ne soit pas toujours parfait, l'arrivée de membres et de candidats de plus en plus progressistes change le visage du parti.

Au cours de la prochaine décennie, les partis verts à travers le Canada joueront un rôle de plus en plus important dans notre politique. Les Canadiens progressistes peuvent contribuer au Mouvement vert en représentant adéquatement la gauche environnementale canadienne et en s'impliquant, à titre de candidats, ou en participant aux structures démocratiques de l'organisation.

Le temps de la politique centriste à base de compromis est terminée. Nous faisons face à une urgence climatique et le Parti Vert du Canada est le seul parti capable de réunir la gauche canadienne, l'électorat et le mouvement environnemental autour d'une vision audacieuse, radicale et concrète de l'avenir de notre pays. Il est temps de faire le saut. Joignez-vous à nous pour façonner l'avenir!

Alex Tyrrell
Chef du Parti Vert du Québec
Ancien organisateur du NPD et ancien président d’une association de circonscription

 

Parti Vert du Québec