Rénover, c'est aussi trier

Montréal, 11 Novembre 2019

La visite de la porte parole de la région des Laurentides du Parti Vert du Québec au sein de l'Écocentre de la municipalité de Bois-de-Filion l'a poussée à partager son expérience sous forme d'article afin de sensibiliser tous les Québécois et Québécoises à apporter leurs déchets à des centres spécialisés dans le tri de matériel réutilisable.

Texte de Valérie Fortier, porte-parole de la région des Laurentides

Rénover, c'est aussi trier

Rénover implique souvent de jeter les vieux matériaux pour laisser place aux nouveaux. Par contre, il ne s'agit pas d'être irresponsable avec ses déchets. 

Au cours de mon baccalauréat en Anthropologie, j'ai effectué quelques fouilles archéologiques; en juin 2017 sur un site amérindien à Droulers et en juin 2018 à la villa de l'Empire romain, en Roumanie. Même après deux millénaires, nous trouvions des artéfacts, notamment d’anciennes tuiles de céramique. De telles découvertes prouvent à quel point il est aujourd'hui important et nécessaire de trier, considérant la multitude de produits transformés que nous produisons au sein de la société. 

Pas plus loin que le 28 octobre,  j'ai assisté à une conférence qui initie au mode de vie zéro déchet. Le lendemain, mon conjoint m'a indiqué son intention de jeter les matériaux de notre ancien cabanon pour libérer l'espace et accueillir le nouveau que nous allions recevoir d'ici quelques jours. Depuis un mois, j'avais tenté de trouver preneur, mais sans succès. J'ai donc décidé d'aller à l'Écocentre de ma ville, Bois-des-Filion. C'était la première fois que j'y allais; une réelle découverte pour moi, aussi bien intéressante qu’enrichissante.Tout est trié selon la spécificité des matériaux, mais j’ai également appris que les catégories de matériaux varient selon les municipalités.

J'ai demandé au commis à la réception ce que le personnel faisait réellement de tous ces matériaux, car c'est une bonne chose de trier, mais si cela se dirige au bout de la ligne dans les sites d'enfouissements, ça ne sert à rien. Voici ce qu'il m'a donné comme information pour la ville de Bois-des-Filion:

  • Pour les matériaux de construction, les Services sanitaires Saint-Antoine viennent les chercher. Grâce à leurs infrastructures, leur centre de tri est capable de récupérer et réemployer près de 95% du volume de leurs conteneurs. Située à Mirabel, cette compagnie dessert Montréal, Laval, la Rive-Nord et les Laurentides jusqu'à Ste-Agathe-des-Monts.

  • Pour ce qui est de l'électronique, ARPE Québec est l'entreprise qui s'occupe de leur recyclage

    • J'imagine que tout le monde est familier avec le terme Serpuariens. Il faut comprendre que nos objets électroniques contiennent plusieurs composantes qui, une fois triées, peuvent retourner dans la société de consommation.

  • Pour les matières domestiques dangereuses, l'écocentre travaille avec la compagnie Triumvirate. Depuis plus de trente ans, cet organisme parcourt les États-Unis et le Canada pour assurer une meilleure gestion de ces matières grâce à une meilleure technologie approuvée selon les réglementations EHS (Environnement, Hygiène et Sécurité). Ils ont un établissement au Québec qui se trouve à Contrecoeur

  • Pour les appareils réfrigérants, la compagnie PureSphera vient les récupérer pour ainsi contribuer à la diminution des émissions de gaz à effet de serre. Certaines composantes de ces appareils, par exemple les CFC/Fréon, accélère le réchauffement climatique. Saviez-vous qu'un seul réfrigérateur domestique non recyclé adéquatement pollue autant qu'une voiture qui parcourt 17 000 km? PureSphera est la seule entreprise au Canada pouvant capter les halocarbures dans la mousse isolante. Cet organisme offre à plusieurs municipalités la possibilité d'être FrigoResponsable. Ainsi, une municipalité réduit ces matières résiduelles, contribue aux objectifs de réduction des GES de la municipalité et réduit d'autres polluants. Pour connaître les villes participantes, je vous invite à consulter leur site web. Leur usine se trouve à Bécancour. 

  • Pour la peinture et les piles, c'est la compagnie Re/Sources, situé à Shawinigan.

Si aujourd’hui, j’écris cet article, c’est pour que vous aillez conscience que même si vous pensez que vos matériaux sont désuets et bons qu'à jeter, demandez-vous quelle serait la meilleure manière de vous en débarrasser. Rappelons-nous qu'au Québec les sites d'enfouissement sont à leurs pleines capacités. 

Au Parti Vert du Québec, nous aimerions investir davantage dans des infrastructures adaptées aux besoins québécois en terme de recyclage local. Nous voulons également réduire la consommation de biens par une écotaxe accrue, freiner l'obsolescence programmée et instaurer une police environnementale. 

Mais si nous voulons que ces beaux projets voient le jour, il faut que nous soyons capables de démontrer que nous sommes une société dynamique et prédisposée à ce type de changement. Alors utilisons activement nos écocentres qui ont pour mission de réduire notre empreinte écologique. Si nous faisons chacun un effort individuel, nous obtiendrons collectivement un grand changement! 

Photo montrant le concept de tri dans l'écocentre de Bois-des-Filion

 


Photo du conteneur #4 où on jette des matières que la compagnie Services sanitaires Saint-Antoine récupère

 


Photo de ce que l'écocentre de  Bois-des-Filion ramasse, ainsi que leur tarification

 


Photo de mon cabanon défait que je suis allée porter à l'écocentre. J'ai été obligée de faire deux voyages, car mon transport n'était pas assez gros, ce qui m'a coûté en tout 20$

Bibliographie

Parti Vert du Québec