29 janvier 2017 : un devoir de mémoire

Un message d'Halimatou Bah, Cheffe adjointe du PVQ

Montréal, le 29 janvier 2020 - Cette année marque le 3ème triste anniversaire de l’attentat perpétré contre la grande mosquée de la ville de Québec. Les événements du 29 janvier 2017 ont laissé en deuil, dans la douleur et l'incompréhension totale des familles, une communauté et une province toute entière. S’en rappeler est un devoir de mémoire. 

La commémoration du 3ème anniversaire du tragique attentat de Québec est un devoir de mémoire qui nous rappelle à tous, les conséquences que peuvent avoir la peur de l’autre, les idées reçues et la méconnaissance de l’autre. Cela nous rappelle également l’importance de la tolérance, de l’écoute et du vivre ensemble.

Cette journée commémore l'importance du vivre ensemble et de l'acceptation de l'autre. Il est important que cette journée soit soulignée pour que nous soyons tous vigilants face à la haine de l’autre afin que cela ne se reproduise jamais plus.

La classe politique a un important rôle à jouer dans la cohésion de la société québécoise. Une rhétorique politique qui fait des amalgames douteux et banalise les discours haineux peuvent contribuer à la radicalisation. Tous les Québécois peu importe leurs origines, leurs cultures, leur foi doivent trouver au Québec une vie favorable à l’épanouissement de chacun.

Halimatou Bah,
Cheffe adjointe du Parti Vert du Québec

 

Parti Vert du Québec